top of page

Le bonheur, vaste sujet...




Le bonheur est présenté comme un optimum de la vie humaine, universellement recherché. Un but à atteindre, consciemment ou non.


Certaines personnes, certaines institutions, certains publicitaires peuvent induire des chemins d'accès au bonheur : par le mariage, par un travail socialement reconnu, par le fait de devenir parents, par l'argent, par l'acquisition d'une maison...


Les injonctions au bonheur peuvent faire mal et mettre certaines personnes en situation d'échec "J'ai tout ce qu'il faut pour être heureux, et pourtant ça ne va pas !"


Il existe beaucoup de définitions de la notion de bonheur, j'aime celle-ci :


"Le bonheur est, au sens courant, un état émotionnel agréable, équilibré et durable."


Le bonheur semble être caractérisé par sa stabilité et sa durabilité. Il ne suffirait pas de sentir un bref contentement pour être heureux. Une joie intense ne serait pas le bonheur, un plaisir éphémère non plus.


Depuis de nombreuses années, je passe beaucoup de temps à travailler autour de cette notion de bonheur, pour moi et pour les personnes que j'accompagne.


Aujourd'hui, je crois que le sentiment de bonheur apparaît quand, pas après pas, jour après jour, nous marchons sur le chemin de l'alignement entre nos valeurs, nos besoins, nos aspirations, nos paroles et nos actes.


Je crois donc que le chemin du bonheur est un chemin différent pour chacun, puisque nous avons des valeurs, des besoins et des aspirations différents.


Mon regard sur la notion de bonheur me permet de sentir que le bonheur est un état accessible, sur lequel nous avons du pouvoir d'agir.


Mon regard est presque mathématique, pragmatique : si le bonheur se fait ressentir plus profondément dès que ma vie concrète s'aligne à mes valeurs, mes besoins et mes aspirations ; alors si je m'engage pleinement dans cette direction, en toute logique mon sentiment de bonheur augmentera.


C'est donc devenu mon fil rouge dans l'accompagnement que je propose.


Prendre le temps d'aller à la découverte profonde de ses valeurs, de ses besoins et de ses aspirations.

Se mettre en mouvement pour faire les ajustements de vie nécessaires pour coller au plus juste à qui l'on est.

Aller à la rencontre des freins qui empêcheraient la mise en place de ces changements.

Se réjouir du sentiment de bonheur qui s'installe pas après pas.


Je crois donc qu'aller vers plus de bonheur est un choix qui demande un engagement, qui nécessite souvent courage, audace, détermination et patience.


A travers ces quelques mots, recevez l'impulsion nécessaire pour poser un acte concret, petit ou grand, dans la direction de votre bonheur personnel.


Julie


Pour recevoir régulièrement des clés de développement personnel via ma newsletter, inscrivez-vous via le formulaire en bas de la page


Découvrez mon site en cliquant ici



Comments


bottom of page